• Boskachi (mars 2005)

     

    Aujourd'hui repos : c'est Nawrouz et les magasins sont tous fermés, pas l'ombre d'une pile de 6,5 v dans les rues. C'est pourtant cela qu'il nous faut pour faire fonctionner notre matériel de recherche géophysique...

    Donc une journée de glandouille occupée entre autres à aller au stade de l'ISAF (les militaires aussi ont leur stade) voir un Boskachi. Genre rugby à cheval. Les bêtes en ont d'ailleurs pris pour le grade (c'étaient tous des entiers, ils devaient donc avoir la pêche).

    Le tout sous l'égide du commandement actuel de l'ISAF : la Turquie. L'événement a donc été inauguré par une espèce de brass band de janissaires en tenue traditionnelle (avec des grosses moustaches de turkmène).

    Le jeu lui même se présente comme une série de mêlées pour attraper le cadavre sans tête d'un veau puis de charges de cavalerie pour passer derrière le drapeau à l'autre bout du terrain et revenir poser le bestiau dans un cercle de craie sans cesse renouvelé par un vénérable vieillard à la barbe blanche (adroit aussi au maniement du sifflet puisque c'est lui l'arbitre). Un gars a tenté une technique particulièrement dangereuse : une fois un de ses adversaires parti avec le veau il l'attend près dudit cercle et lui mets une ruade quand il approche !

    Le tout très confus : je ne sais toujours pas quelle équipe a gagné, voire : je ne suis pas certain qu'il y avait vraiment des équipes...

    C'est une photo de mon collègue Jean-Marie : j'ai mitraillé l'évenement
    pour m'appercevoir à la fin que ma pellicule ne s'était pas enclenchée
    (le joies simples de l'argentique !)...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :