• Un luxe suprême (mars 2007)

     

    Voici le crépuscule qui tombe sur Istanbul, le soleil se couche sur l'ancienne Byzance et nous rentrons d'une journée passée à arpenter Üsküdar, à dénicher les quelques petites mosquées de l'architecte Sinan qui existent sur la rive asiatique de la grande ville.

    Nous traversons le Bosphore dans un de ces bateaux bus, simple véhicule de transport en commun, le prix du voyage identique à celui du tram de l'autre rive. D'ailleurs c'est tout un peuple qui grimpe à bord au port, qui se rue à l'étage à la recherche d'un siège où se poser le temps de la traversée, femmes portant fichu, jeunes nénettes branchées, sombres moustachus et alternos stambouliotes...

    Et voilà le luxe suprême : siroter un thé brûlant les yeux rivés sur ce paysage de minarets, ces valses de navires et de mouettes, ce soleil tombant... Et dire que nous ici, nous nous serrons comme des sardines dans d'improbables transports souterrains, l'air maussade et fatigué !



  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Mai 2007 à 20:45

    c'est vrai que cela ressemble à du luxe...
    2
    Lundi 21 Mai 2007 à 20:33
    Clair que
    c'est un luxe... Rien à voir avec mon métro tristoune et mon train de banlieue morose de ce matin et de ce soir !
    3
    Lundi 21 Mai 2007 à 20:34
    Clair que
    c'est un luxe... Rien à voir avec mon métro tristoune et mon train de banlieue morose de ce matin et de ce soir !
    4
    Rozator Livada
    Lundi 25 Juin 2007 à 18:52
    Fragments
    Je ne me prononcerai pas au sujet du luxe. Par contre je félicite Mazeo pour son sens de l'observation, son sens du détail. Voici un ingénieur qui sait faire partager ces instants T aux 4 coins de la terre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :